Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 00:02

Gorée-Dakar

COLLOQUE INTERNATIONAL « PATRIMOINE DOCUMENTAIRE EN DANGER : QUELLES STRATEGIES DE PRESERVATION DANS LES ZONES EN SITUATION DE CONFLITS » - DAKAR, 03-05 JUIN 2014

 

APPEL A COMMUNICATIONS LE COMITE SENEGALAIS MEMOIRE DU MONDE (CSMM) organise du 03 au 05 juin 2014, en étroite collaboration avec la Commission nationale pour l’UNESCO (COMNAT), un colloque international sur le thème : « Patrimoine documentaire en danger : quelles stratégies de préservation dans les zones en situation de conflits». Les Comités nationaux Mémoire du monde et les Commissions nationales de l’Unesco et toute autre institution oeuvrant pour la sauvegarde du patrimoine documentaire seront mis à contribution pour une démarche concertée.

 

LE COLLOQUE s’inscrit dans le cadre du plan d’action du Comité sénégalais Mémoire du Monde (CSMM), visant à promouvoir la protection du patrimoine documentaire dans les zones en proie à de fréquents conflits armés, rébellions, guerres civiles, religieuses, sécession, etc. Ces troubles occasionnent très souvent la destruction d’édifices et bâtiments publics abritant le patrimoine documentaire des pays en conflit. Il en résulte inéluctablement la dégradation, voire la disparition de fonds et collections documentaires de très grande valeur pour la postérité dont on a mis du temps à collecter, traiter et stocker. Cet état de fait impose la réouverture du débat sur la préservation des fonds documentaires et les enjeux qui l’entourent.


LE COLLOQUE A POUR PRINCIPAL OBJECTIF : • d’offrir un cadre d’échanges, de partage et de concertation aux différents acteurs liés par cette problématique afin de leur permettre de s’accorder sur les discours dominants, les concepts et les méthodes de préservation du patrimoine documentaire dans les zones en situation de conflits.

Les objectifs spécifiques visés sont les suivants :

• permettre aux professionnels de l’information documentaire issus d’horizons divers, de partager les connaissances nouvelles et de mutualiser leurs expériences en manière de protection du patrimoine documentaire pour une démarche plus inclusive et adaptée au contexte local ;

• explorer les mécanismes économiques, sociaux, culturels, politiques et religieux à l’origine des déprédations sur le patrimoine documentaire dans les zones de conflits armés en vue d’évaluer leurs conséquences sur le long terme ;

• sensibiliser le public -toutes catégories confondues- sur l’intérêt de la sauvegarde du patrimoine documentaire en temps de conflits, mais surtout, sur l’importance d’une culture de paix et de cohésion sociales pour une protection durable des biens culturels ;

• définir les stratégies, les opportunités et les défis qui se posent aux pays dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine mis en danger par les conflits armés pour concevoir des programmes et plans de sauvetage et de récupération de documents endommagés ;

• sensibiliser les familles et les particuliers détenteurs de collections documentaires privées sur les stratégies appropriées pour une meilleure protection de leur patrimoine et les inciter à en confier la garde à des dépôts institutionnels publics ;

• formuler des recommandations à l’endroit des pouvoirs publics pour l’intégration de programmes de protection et de sécurisation du patrimoine culturel dans les écoles et les structures de formation militaire, para militaire et civique.

 

LE THEME RETENU : «PATRIMOINE DOCUMENTAIRE EN DANGER : QUELLES STRATEGIES DE PRESERVATION DANS LES ZONES EN SITUATION DE CONFLITS » interpelle non seulement les professionnels de l’information documentaire (archivistes, bibliothécaires, documentalistes) et ceux des musées, mais aussi, tous les acteurs du patrimoine, notamment, les historiens, anthropologues, gestionnaires de ressources culturelles, les experts en résolution de conflits, les représentants des communautés de base et de la société civile, les forces de défense et de sécurité, sans oublier les décideurs politiques.

 

LA COMMUNAUTE SCIENTIFIQUE EN GENERAL, les professionnels de l’information documentaire en particulier et tous les citoyens intéressés par cette question sont invités à soumettre des propositions de communication sous forme de résumés. Le nombre de mots requis pour les résumés est de 500 mots et la date limite de soumission des résumés est fixée au 15 mars 2014. Si le résumé est retenu pour présentation, la contribution qui en découlera devra parvenir au Comité au plus tard le 30 avril 2014.

 

EN PLUS DU RESUME, les propositions de communications (en français ou en anglais) doivent contenir les éléments suivants dans un seul dossier, de préférence en MS-Word : - le titre de la communication ; - le nom de l’auteur ; - l’institution de rattachement ; - les coordonnées (e-mail, téléphone, adresse postale) ; - une biographie abrégée de l’auteur.

 

LES PROPOSITIONS, Information complémentaire :

memoiredumonde-senegal@unesco.sn;

memoiredumonde_senegal@yahoo.fr;

ndeye.gueye@ucad.edu.sn;

maki.diallo@unesco.sn,

ouzin_99@yahoo.fr 

COMITE SENEGALAIS MEMOIRE DU MONDE (CSMM)

C/O Commission nationale pour l’UNESCO (COMNAT)

34, Av. Président Lamine GUEYE,

Dakar - SENEGAL

Tél : 221 33 822 57 30 –

Fax : 221 33 821 17 70

BP : 11522, Dakar – Peytavin

 

Partager cet article

Repost 0
Published by omardiouf
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : DAKAR CULTURES
  • DAKAR CULTURES
  • : musique africaine, mode, théâtre, littérature, danse, arts visuels, cinéma,etc.
  • Contact

Recherche