Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
SENEGAL

SAINT-LOUIS, FETE DU 15 AOUT

saint-louis pont
Profiter d’une dizaine de kilomètres de plage de l’océan atlantique, écouter et danser aux tubes de musiciens de renom un jour du 15 août, voila qui fait courir des milliers de personnes venues des régions du Sénégal, de la sous-région et même d’Europe ! Rien ne décourage ces abonnés de la Plage Hydrobase de Saint-Louis déjà fréquentée par les jeunes en vacances et les touristes sur la Langue de Barbarie.


L’engouement populaire toujours là...


Bientôt le crépuscule, trois cars-rapides stationnés à une centaine de mètres de la Plage de l’Hydrobase attendent ses clients. De jeunes baigneurs, des Saint-Louisiens en quête de fraîcheur durant ces vacances. En file ou en petits groupes, filles et garçons en tenue relaxe, reviennent sur la berge. Bagages et effets vite rangés dans les cars, on se débarbouille tant bien que mal avant de s’engouffrer dans les véhicules. Ce rythme est observé tous les jours sur la plage de la Langue de Barbarie de la ville de Saint-Louis. Petites tenues, paréos, maillots deux pièces, jeux, chahuts, football, l’ambiance est bon enfant sur les lieux tout le long de la journée. Interrogés, ces baigneurs répondent que ce sont les garçons qui cotisent pour assurer le transport et le goûter et ensuite inviter les filles durant ces sorties aux plages de l’Hydrobase et de Sal Sal, située à Goxu Mbathie, à l’autre extrémité de bande de terre de la Langue de Barbarie. Le programme, depuis le début des vacances, est le même : baignades, causeries, jeux et autres pique-niques les dimanches ou les jours de la semaine. C’est selon la montée du thermomètre très haut en cette période d’été. A quelques jours du rendez-vous du 15 août, ils affirment qu’ils seront présents ce mardi pour passer la journée à la plage. Et ce sera, une liesse populaire, avec les concerts de musique rap, les stands de publicité et les diverses animations qui se tiennent jusqu’à 18h sur la plage de l’Hydrobase.

A Saint-Louis, depuis une dizaine d’années, la fête du 15 août, demeure un rendez-vous incontournable pour les amateurs de baignades et autres trempettes que les deux plages de la Langue de Barbarie offrent le long de la côte de l’océan Atlantique. A l’Hydrobase, campements, hôtels, dancing, restaurants, randonnées, proposent tous les plaisirs aux nombreux visiteurs. A quelques jours de l’événement, Banda Gningue, artiste-peintre et propriétaire de cases en paille érigées au bord de la plage est sur le qui-vive. Depuis quatre ans, il vit au rythme du 15 août et cette année son souci est comment faire le maximum de clients. En plus des huttes et du bain d’eau de robinet qu’il offre aux baigneurs, il propose une petite collation. Mais se détachant des éventuels gains du 15 août, M. Gningue est soucieux du nettoiement de la plage, au lendemain de la fête. Il compte organiser ainsi ce mardi une activité génératrice de revenus et procéder le 16 août à une opération de nettoiement de la plage. Regrettant les premières années fastes de l’événement initié par Marie Madeleine Diallo et son association, Banda Gningue, remarque la baisse de visiteurs venus d’Europe, via la frontière mauritanienne. Ces clients du 15 août, dit-il, étaient souvent des revendeurs de véhicules d’occasion transitant par la Mauritanie. Le rendez-vous de l’Hydrobase était un prétexte de faire un commerce pour certains étrangers venus d’Europe. Et l’interdiction par les autorités sénégalaises de la vente des véhicules de plus cinq ans a freiné ces touristes particuliers, diminuant ainsi la clientèle de la vingtaine de gîtes et auberges construits sur la Langue de Barbarie.

Contrairement aux craintes et soucis de M. Gningue, la dame Dior Diagne, propriétaire d’un petit hôtel et de tentes «khaïma», elle, se frotte déjà les mains. Pionnière, en 1993, parmi les prestataires de la chaîne de campements, d’auberges, et de restaurants installés le long de la plage de l’Hydrobase, Mme Diagne affiche presque complet depuis le début des vacances. Une colonie d’enfants est trouvée dans son hôtel au moment de notre passage. Et, confie t-elle, d’autres enfants également en colonie de vacances viendront la veille du 15 août pour louer toutes les chambres de son gîte. Seulement ses tentes à la mauritanienne, déjà fréquentées par des touristes, seront disponibles pour les visiteurs le jour de la fête de l’Assomption.

Face à cette vague de visiteurs le jour de l’événement, les autorités de la commune de la ville ne sont pas en reste. Selon un responsable du Service Nettoiement de la Mairie de Saint-Louis, des dispositions sont prises chaque année durant le 15 août afin de faciliter l’accès des véhicules et des baigneurs à la Plage. Pour parer à toute éventualité, les services d’ordre, de sécurité, et autres dispositions sont déployés par les autorités publiques sur la plage de la Langue de Barbarie. Dans deux jours ce sera le rush de milliers de baigneurs sur les lieux…

REPORTAGE OMAR DIOUF

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : DAKAR CULTURES
  • DAKAR CULTURES
  • : musique africaine, mode, théâtre, littérature, danse, arts visuels, cinéma,etc.
  • Contact

Recherche