Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

demba dia lg 4(2006) - Quinze ans après, toujours la même rock attitude En sortant un nouvel album après cinq années de silence, Demba Dia montre encore qu'il marche selon son feeling. Le chanteur, entre bolides et affaires, souligne être toujours resté dans le show-biz, à travers sa structure Rock Entreprises.

 

Et de neuf pour monsieur Rock Mbalax ! Demba Dia, en sortant un nouvel album concocté avec des musiciens professionnels de la place et intitulé « Boum Boum », revient à la musique. Le chanteur, absent des bacs depuis cinq ans, compte renouer avec les mélomanes à travers un produit diversifié en cassettes, Cd et Dvd. Sur la pochette, tresses teintes en jaune or et boucle d'oreille annoncent la couleur. L'homme n'a pas changé. Mais, la musique de Demba Dia, si elle demeure la même, avec guitares et batterie à foison et une voix rock, prend davantage en compte les percussions sénégalaises. Une véritable invite à la danse et à la joie, selon Demba Dia. Ne croyez pas qu'il s'est converti entièrement au mbalax ! « Le rock-mbalax, c'est mon style. Il est pour moi. Si tout le monde dans ce pays se mettait à faire du mbalax pur et dur, il n'y aurait pas de différence. Dans notre culture musicale, il nous faut du rock, du mbalax, de la salsa, etc. », insiste-t-il. C'est sous la menace de la piraterie, comme du reste le sont ses autres collègues musiciens et artistes, que Demba Dia a sortit son produit il y a trois semaines. Lui qui s'apprête à mettre sur pied une unité industrielle de fabrique de cassettes, Cd et Dvd à Sindia, a de quoi craindre. Mais son ambition et sa détermination d'accroître sa structure Rock Entreprise dissipent ses doutes. « Je suis musicien et chef d'entreprise depuis quatre ans. Je fais de la musique avec intelligence », précise avec un brin de malice l'artiste. Féru de tennis et de voitures de course depuis son adolescence au quartier dakarois de Hann, Demba Dia dit avoir concrétisé ce rêve en devenant non pas professionnel de la petite balle jaune, comme il voulait également, mais coureur de circuit automobile, mais surtout patron de l'écurie de bolides Rock Mbalax-Team. Aussi bien actif en France qu'à Dakar, le bonhomme semble avoir hériter le sens des affaires. Pourtant non. Et son petit rire débonnaire quand vous évoquez sa possible fortune, en dit long. Il a fait du chemin avant de voir le bout du tunnel. D'abord aspirant à être professionnel de tennis, une fois en Hexagone, tout jeune ado, il déchante vite après, se souvient-il avoir reçu des sévères deux sets à zéro de son vis-à-vis durant un match. Adieu le petit ballon jaune. Revenu au bercail, Demba Dia sera tour à tour ouvrier dans des sociétés de la place, moniteur de tennis dans un hôtel dakarois, GO (lisez Gentil organisateur) d'un club de vacances, avant de commencer à pousser la chansonnette avec un copain GO. Un petit retour en France, quelques piges dans un groupe musical et come-back à Dakar où il sort son premier album. Rock-Mbalax est né ! Musique rock avec guitares électriques, une voix enrayée, blousons et gants en cuir, voitures, rastas et cheveux teints, boucles d'oreilles, toute une attitude qui différencie le nouveau venu des autres chanteurs. Une rock attitude. Qu'on aime sa musique ou pas, c'est véritablement dans la chanson que Demba Dia se fera une renommée. C'est d'ailleurs fort de cela que l'artiste a déclaré, il y a quelques temps, qu'il voulait devenir maire des Parcelles assainies. Et il n'en démord pas. « Je voulais l'être. Je n'ai pas encore renoncé. Si les maires d'ici travaillent bien, je les laisse continuer, sinon je me présente. Vous savez, j'aime bien les Parcelles assainies et je veux qu'elles se développent », avertit le chanteur. Il vient d'ailleurs de promettre aux jeunes de son coin des offres d'embauche dans sa structure Rock Entreprises. Et avec le projet d'usine de production audiovisuelle, Demba Dia compte lancer très prochainement sa radio à vocation culturelle. Actuellement en pleine promotion de son nouvel album et dans les préparatifs d'une tournée nationale dénommée Rock Mbalax Tour, il affirme qu'il compte produire également d'autres jeunes chanteurs ou musiciens confirmés à travers son label.

Par OMAR DIOUF

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : DAKAR CULTURES
  • DAKAR CULTURES
  • : musique africaine, mode, théâtre, littérature, danse, arts visuels, cinéma,etc.
  • Contact

Recherche