Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Doug E Tee, rappeur 

Premier album solo, et Amadou Barry serein
PBS-copie-1.jpg

Au début le rap d’ici, c’était Awadi et Deug E Tee. Treize années se sont écoulées et les deux potes tiennent à montrer que c’est comme du vieux vin : plus on dure plus on se bonifie. Qu’ils fassent de la musique au sein du Positive Balck Soul (PBS) ou à part, ils seront les modèles à copier ou à dépasser par les nouveaux arrivants dans le mouvement hip hop.


Après Awadi l’an dernier, son complice Doug E Tee alias Amadou Barry qui se dit serein mettra, février prochain, son premier album solo sur le marché. Adieu les rastas au vent. Ses cheveux encore longs sont maintenant serrés dans un bandana. Après avoir fini de griller une cigarette Doug E Tee d’attaque pour l’entretien rassure : " Je n’ai jamais eu d’ennuis. Je ne me la joue. C’est que je vis en famille ; j’ai des amis avec lesquels je fais des blagues comme un tout chacun. J’en fais ma priorité. " C’est qu’en ne voyant que son pote du Positive Black Soul faire face, seul, aux médias et dans le show-biz, des rumeurs le disaient mal en point. Et l’album solo de Awadi sorti l’an dernier n’a fait qu’alimenter ces cancans à propos de la dislocation du PBS. Mais, un produit en solo, c’est chacun à son tour tempérait le duo, précurseur du rap sénégalais. C’est presque fait : Doug E Tee alias Amadou Barry sort son premier album solo sur le marché national et international dès ce début février. Ensuite le groupe au grand complet sera en tournée en Afrique centrale et en Europe. Donc tout est rentré dans l’ordre dans l’esprit des fans du PBS. Mais, il est irréversible que désormais, chacun gère une carrière solo, à côté ce que Awadi fait avec Doug E Tee, pardon Amadou. Le gars tient à ce qu’on l’appelle désormais par son prénom. Comme pour montrer qu’il a grandi ? Non, bien que trentenaire, divorcé et père d’une fille, mais " parce que les gens prononce trop souvent mal Doug E Tee ". Danseur de break-dance dès 1984, c’est en 1989 que le jeune dakarois Amadou Barry a commencé à s’amuser avec le micro sous l’influence d’un cousin Aménophis qui surtout l’encourageait à raper en lui disant qu’il avait du talent. Mais, le kid ne faisait que s’amuser. C’est au cours de cette même année que celui qui choisit comme nom d’artiste Doug E Tee rencontre Didier Awadi. " Lui, il était déjà dans le rap. " précise Doug E Tee. Le courant n’est pas passé tout de suite. Ce n’est qu’après, au cours d’une soirée anniversaire que le premier free-style a leur a convaincu qu’ils étaient faits pour continuer dans le même " clan " Alors, Amadou Barry et son cousin fusionnent avec Awadi et son pote Killer pour former le Positive Black Soul. Depuis quelque chose comme treize cassettes et trois albums internationaux du PBS ont porté les noms de Awadi et Doug E Tee. L’aventure, la griffe du groupe, c’est eux deux, car les deux autres sont partis sous d’autres cieux. " Jusqu’à aujourd’hui tout se passe bien. On a réalisé beaucoup de choses. On a vécu tant de choses dont on rêvait. On a pratiquement fait le tour du monde. Et l’on continue toujours. De relations de copains, on est devenu des amis. Et même une famille. Je crois que c’est assez positif. Aujourd’hui, on est fier de notre parcours. Et, on espère aller plus loin. " confie Doug E Tee. Des souvenirs de ces treize années de duo avec son pote Awadi, le rappeur en garde des tas. Mais, c’est surtout les spectacles initiés en guise d’anniversaire du PBS et des shows à l’étranger qui lui font chaud au cœur. Et pour taire les critiques jaloux ou autres propos synonymes de défis, Amadou tempère à nouveau en disant que lui et son pote Awadi font de la musique pour plaire au monde entier. " J’ose dire que si on n’avait pas relevé le défi, certains seraient aujourd’hui n’auraient pas eu de référence et seraient peut-être cireurs de chaussures ou autres. " estime Doug E Tee. Des fans lui ont souvent dit qu’un tel ou un tel autre rappeur de la place chantait comme toi. Mais, il n’en fait pas une grosse tête. " On saura toujours qui a fait quoi dans le mouvement hip hop. " calme avec philosophe Doug E Tee. Avec son premier album solo, le rappeur annonce-t-il un nouveau Amadou Barry ? PAR OMAR DIOUF

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : DAKAR CULTURES
  • DAKAR CULTURES
  • : musique africaine, mode, théâtre, littérature, danse, arts visuels, cinéma,etc.
  • Contact

Recherche